JENNIFER LOPEZ : LA CHANTEUSE POURSUIVIE EN JUSTICE PAR UN PAPARAZZI


15 octobre 2019

Du haut de ses 50 ans, Jennifer Lopez n'a pas perdu de sa superbe ni de sa notoriété, si bien que la star ne cesse d'être épiée par les paparazzis dans le monde entier. Pourtant, une agence de photographes vient de poursuivre J-Lo en justice pour utilisation non autorisée d’une photo qu'elle aurait publiée sur son compte Instagram.

Alors qu'elle était récemment en tournée mondiale pour fêter son cinquantième anniversaire, Jennifer Lopez n’hésite pas à continuer de partager les coulisses de sa vie, à ses quelques 11,9 millions de fans sur sa page YouTube. En effet, du haut de ses 50 ans, la star aux multiples talents est une chanteuse à succès, une productrice de talent et une une actrice applaudie qui est très attendue dans le film Queens qui sortira le 16 octobre prochain et dont la bomba latina partage l'affiche avec Constance Wu, Cardi B ou encore Lili Reinhart. Après de nombreuses années de carrière, Jennifer Lopez, qui vient d'être choisie pour chanter lors de la mi-temps du Super Bowl 2019 aux côtés de Shakira, ne cesse de faire parler d'elle à tel point que les paparazzis continuent d'immortaliser les moindres de ses faits et gestes jour après jour. 

Jennifer Lopez poursuivie en justice

Si Jennifer Lopez est toujours épiée par les photographes, c'est pourtant elle qui vient d'être pointée du doigt par ces derniers. En effet, une agence de paparazzis vient de porter plainte contre J-Lo lui reprochant d'avoir posté une photo prise par un de leur photographes sans permission. Le cliché, sur lequel apparaît Jennifer Lopez avec son fiancé Alex Rodriguez, aurait été publié sur le compte Instagram de l'interprète de Jenny from the block en 2017. "Le cliché est original, unique, et possède une valeur. Du fait du statut de célébrité du sujet, et de la qualité de la photo, le plaignant (et le photographe qu’il représente) aurait dû percevoir des revenus en réclamant des droits", peut-on lire sur la plainte relayée par le média E! News.

De ce fait, l’agence Splash News and Picture Agency réclame 150.000 dollars à Jennifer Lopez ainsi que l’interdiction que ce cliché soit de nouveau utilisé par son équipe. C'est ce qu'on appelle être culotté !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article